Peut-on faire du vélo d’appartement quand on a de l’arthrose ?

Peut-on faire du vélo d’appartement quand on a de l’arthrose ? Oui. Contrairement aux idées reçues, il est tout à fait possible de faire de l’activité physique même lorsqu’on souffre d’arthrose. Cela permet non seulement d’entretenir le tonus musculaire, mais aussi de conserver une bonne mobilité articulaire. Reste à bien choisir son activité. Justement, le vélo d’appartement figure parmi les must pour les personnes atteintes d’arthrose. Voyons pourquoi !

Pourquoi faire de l’exercice physique lorsqu’on souffre d’arthrose ?

Arthrose Du GenouBien souvent, les personnes souffrant d’arthrose n’osent pas se mettre au sport de peur d’aggraver leur état de santé. Cette crainte est infondée. La pratique d’exercices physiques n’est pas seulement recommandée, elle fait partie intégrante du traitement de l’arthrose. Au contraire, une vie sédentaire et un manque d’exercice vont aggraver la maladie. Cela va également fragiliser le cartilage plus qu’il ne l’est déjà. Avec le temps, on peut d’ailleurs craindre un craquement du cartilage, puis de l’os en dessous.

Pour rappel, l’arthrose correspond à une usure progressive du cartilage articulaire. Les genoux et les hanches sont les parties du corps les plus souvent touchées. D’autres régions du corps comme la colonne vertébrale et les cervicales sont tout aussi exposées aux douleurs induites par l’arthrose. Même s’il n’existe pas de traitement curatif à l’arthrose, le sport aide à retarder l’éraillement du cartilage. Le mouvement de pédalage aide en effet à renforcer et à mieux irriguer le cartilage.  Aussi, à la question : Peut-on faire du vélo d’appartement quand on a de l’arthrose ? La réponse est définitivement oui, surtout pour ceux qui souffrent d’arthrose du genou. La pratique du vélo permet de protéger les articulations mais aussi de renforcer la densité osseuse.

Peut-on faire du vélo d’appartement quand on a de l’arthrose ?

Pour profiter des bienfaits du vélo d’appartement, il est bien évidemment impératif d’être régulier dans sa pratique. L’objectif est d’entretenir une bonne forme et non de s’épuiser. Une séance de 30 minutes deux fois par semaine sera parfaite au lieu de 2 heures d’activités une fois par semaine. Il faut apprendre à écouter son corps et à lui donner le temps de repos nécessaire après chaque activité. En effet, une pratique trop intensive peut aggraver l’arthrose et entraîner des douleurs aiguës dans les zones touchées. À trop solliciter les articulations, l’usure du cartilage sera plus rapide. Le temps de repos ne devra pas non plus être trop long au risque d’entraîner une ankylose et d’aggraver l’arthrose.

Si la pratique du vélo d’appartement est conseillée aux seniors et aux personnes atteintes d’arthrose ou de polyarthrite rhumatoïde, c’est parce que c’est un sport de faible impact. Il ne stresse pas les articulations du corps. On sait que les genoux sont les plus souvent touchés par l’arthrose.  Une pratique régulière du vélo d’appartement va ainsi renforcer les muscles des jambes et soulager la douleur. Il convient cependant de noter que si les hanches et les genoux sont fragiles en plus d’être atteints d’arthrose, alors il vaut mieux s’abstenir. Faire du vélo d’appartement à un rythme intensif risquerait d’aggraver les lésions articulaires.

Le vélo d’appartement pour le traitement de l’arthrose ?

Bienfaits Vélo

En 2010, une étude a été menée sur trois classes de personnes atteintes de problèmes articulaires. Cela englobe des personnes souffrant d’arthrose du genou ; des personnes ayant subi une arthroscopie du genou et des personnes ayant subi une lésion méniscale ou ligamentaire. L’objectif était d’évaluer l’efficacité du vélo d’appartement à la fois comme outil de prévention de l’arthrose et comme équipement utilisé en rééducation. Les résultats ont montré qu’avec l’âge, les patients éprouvent de plus en plus de mal à faire du vélo. Le taux de participation diminue notamment de 5% chaque année. Le taux de participation des femmes est en outre plus faible que celui des hommes. L’étude a également démontré que plus l’indice de masse corporelle est élevé, plus les risques de ressentir de la douleur en pédalant le sont aussi.

Une autre étude publiée dans le Journal of Gerontology, a évalué l’impact du rythme de pédalage sur la santé des patients souffrant d’arthrose du genou. Il semblerait que le pédalage de faible intensité et le pédalage de forte intensité sont aussi efficaces l’un et l’autre pour améliorer la mobilité du patient. Utilisé  durant la phase de rééducation, le vélo d’appartement vient à la fois stabiliser sa démarche et atténuer la douleur. Les chercheurs ont ajouté que pour éviter les lésions, il faut penser à choisir le bon modèle de vélo d’appartement et à adapter l’activité à ses besoins.

Quel type de vélo d’appartement adopter quand on a de l’arthrose ?

Avant de se mettre au vélo d’appartement, il est tout de même intéressant de demander conseil à son médecin traitant. Dès lors qu’il donne son accord, il suffira de s’informer auprès des professionnels sur les types de vélos recommandés aux personnes atteintes d’arthrose.

Pour ce qui est du choix du vélo d’appartement, il faut savoir qu’il en existe plusieurs modèles, à ne citer que le vélo d’appartement pliable, le vélo de spinning ou le vélo semi-allongé. Le  vélo semi-allongé est recommandé aux personnes atteintes d’arthrose et souffrant de déformations articulaires. Il est en effet équipé d’un siège plus grand et plus confortable, réduisant ainsi les tensions lombaires. Les pédales sont par ailleurs à l’avant, ce qui simplifie le pédalage. Enfin, on privilégiera les modèles avec les selles réglables, ceci afin de s’assurer que le pied soit correctement positionné sur la pédale. Cela évite les douleurs au niveau des articulations.

Le vélo elliptique est tout aussi conseillé dans le cadre d’une rééducation car il ne provoque aucun choc au niveau des articulations. Souvent recommandé lors des séances de rééducation, le vélo elliptique permet d’améliorer la souplesse des articulations et ainsi, d’éliminer les risques de lésions. Que l’on choisisse d’opter pour le vélo d’appartement classique, le semi-allongé ou le vélo elliptique, il est impératif de connaitre les bons réglages et la posture à adopter. En effet, même si le vélo d’appartement est bénéfique pour les articulations, il reste qu’une mauvaise utilisation de l’appareil ou un rythme trop intensif peut aggraver la situation plus qu’autre chose.

Connaitre les bons réglages et adopter les bonnes postures sur un vélo d’appartement

Vélo D'appartementPeut-on faire du vélo d’appartement quand on a de l’arthrose ? Oui, mais à condition d’adopter les bonnes postures. La première chose à vérifier est l’espacement des pédales. Des pédales trop éloignées ou trop proches auront en effet des impacts sur la posture générale. Il faudra également s’assurer que le degré d’inclinaison des pédales soit parfait. L’idéal est que le talon et la voûte plantaire épousent  les pédales. Enfin, pour soulager les tensions lombaires, il est impératif de se tenir bien droit sauf si l’on opte pour le vélo semi-allongé.

La bonne posture à adopter

Sur un vélo elliptique, l’alignement corporel est tout aussi important. Il influe sur le reste du corps, surtout sur les genoux et le dos. Aussi, il faut éviter de se courber en avant ou encore de se pencher. Une posture bien droite et les pieds bien à plat sur les pédales vont notamment aider à soulager les douleurs articulaires. À noter qu’il y a également des recommandations à connaitre pour ce qui est des réglages et des conseils d’utilisation du vélo d’appartement. Déjà, il ne faut pas abuser de la machine au risque d’épuiser le corps et d’aggraver les symptômes de l’arthrose. Le corps doit rester flexible et les genoux doivent adopter la bonne position.

Quid du rythme de pédalage ?

Pour ce qui est du rythme de pédalage, il est important de ne pas exercer de pression sur les pédales et de mettre la résistance de l’appareil au plus bas. Plus les pieds et le genou vont appuyer fort sur les pédales, plus cela va générer des douleurs. En ce qui concerne la fréquence de l’utilisation du vélo d’appartement, des séances de 20 à 30 minutes à raison de deux fois par semaine suffisent. Il est intéressant d’espacer les séances d’entrainement afin de ne pas traumatiser les articulations. Avec un vélo elliptique, la séance devra se faire une à deux fois par semaine et devra aussi durer au maximum 30 minutes pour éviter de fragiliser le genou.

Arthrose : les bienfaits de la pratique du vélo d’appartement

La douleur que génère l’arthrose peut dissuader le patient de se mettre au sport et surtout au vélo d’appartement puisqu’il sollicite l’articulation du genou en continu. Ce qu’il faut savoir, c’est que les professionnels le recommandent dans le cadre d’une rééducation pour ses nombreux bienfaits :

  • Faire du vélo n’abîme pas les genoux : Contrairement aux idées reçues, la pratique du vélo d’appartement n’entraîne pas à terme une perte d’épaisseur du cartilage du genou. Au contraire, le mouvement des pédales aide à entretenir la mobilité des genoux chez les personnes atteintes d’arthrose. Comme c’est un sport de décharge,  les articulations ne sont pas en danger. Bien évidemment, il existe quelques techniques permettant de ne pas fatiguer les rotules comme le fait de mouliner. Plus concrètement, lorsqu’on pédale, il faut éviter de régler la résistance au plus haut, il vaut mieux mouliner à basse résistance.
  • Le vélo n’aggrave pas l’arthrose : Peut-on faire du vélo d’appartement quand on a de l’arthrose ? Bien sûr que oui, mais hors des poussées inflammatoires et des crises aiguës. Par ailleurs, la pratique du vélo d’appartement n’aggrave pas l’arthrose à condition de ne pas forcer sur ses genoux et de pédaler à une vitesse modérée. À trop solliciter les articulations, les risques d’élancements sont à craindre.
  • Le vélo  en traitement de l’arthrose du genou : Une pratique régulière et à un rythme modéré permet non seulement d’améliorer la mobilité et la souplesse des articulations, mais aussi de renforcer le cartilage et les muscles autour du genou.

Arthrose et vélo d’appartement : s’exercer en fonction de son niveau

Vélo En SalleL’arthrose peut être douloureuse, mais ne doit pas pour autant être handicapante. Il est tout à fait possible de continuer à pratiquer des activités physiques, mais à une intensité modérée. Les personnes qui souffrent de problèmes articulaires et qui sont en surpoids doivent toutefois en parler à leur médecin traitant avant de se mettre au vélo d’appartement au risque d’aggraver la situation.

Il est également important de ne pas forcer l’effort et de ne pas brûler les étapes. La condition physique n’est pas la même que pour une personne lambda. Aussi, les efforts fournis ne seront définitivement pas les mêmes. Y aller progressivement et commencer par se constituer une base musculaire qui va protéger les genoux pendant l’effort est primordial. Prévoir quelques minutes pour la phase d’échauffement en début de séance et pour la phase de récupération qui est toute aussi importante, car cela permet au corps de se préparer à l’effort et de se relâcher par la suite. Les séances d’entrainement doivent rester agréables et être adaptées à l’âge, à la santé et aux conditions physiques de la personne. Quand on ne réalise pas les exercices comme il le faut, cela peut aggraver l’arthrose et relancer les douleurs.

Programmer les séances d’entrainement

Plutôt que de faire du vélo d’appartement une fois par semaine à raison de 60 minutes par séance, il vaut mieux programmer deux séances de 30 minutes espacées dans la semaine. Si cela demande encore trop d’efforts alors il faut descendre à 20 minutes et d’opter pour 3 séances par semaine. Un effort trop soutenu va traumatiser les articulations et épuiser les muscles.

À mesure que la durée de l’exercice va augmenter, la tension ressentie dans les articulations le sera aussi. Si la tension devient de plus en plus forte alors il faudra arrêter la séance. Il ne faut pas que les articulations subissent trop de stress. Si des élancements commencent à se faire ressentir et que la tension articulaire n’est plus supportable alors c’est le signe que l’effort est trop soutenu et qu’il faut arrêter. Dans tous les cas, le but est de soulager les douleurs et de préserver le cartilage et non de se blesser alors il faut baisser le rythme.

Pour profiter au mieux des bienfaits de la pratique du vélo d’appartement dans le cadre d’un traitement de l’arthrose, il faut suivre un régime alimentaire sain. La combinaison de l’activité et de l’alimentation équilibrée va en effet aider le corps à mieux être en forme.