Comment continuer à faire du sport pendant le confinement ?

Pour se maintenir en forme, l’Organisation mondiale de la santé recommande de pratiquer au quotidien des activités physiques dynamiques durant au moins 30 minutes pour les adultes, et 1 heure pour les enfants et les adolescents. Comment continuer à faire du sport pendant le confinement ? Qu’un individu soit déjà un sportif régulier ou que ce dernier souhaite tout simplement garder la forme, il est nécessaire de connaître les bonnes pratiques.

Pourquoi continuer à faire du sport pendant le confinement ?

Hiit Confinement Sport

Il est essentiel de pratiquer du sport régulièrement afin de garder une activité physique minimale. L’idéal est une pratique de 15 à 30 minutes une fois tous les deux jours au minimum. Les experts préconisent 30 minutes d’activité physique par jour pour un adulte. Bien entendu, cela ne signifie pas qu’il faille nécessairement enchaîner ces 30 minutes. En effet, une personne peut pratiques 5 à 10 minutes de sport le matin, 5 à 10 minutes durant la journée puis encore 5 à 10 minutes durant la soirée. L’important est de tenir compte de son rythme, en fonction de sa condition physique et de son envie.

Il est recommandé de continuer à faire du sport pendant le confinement afin d’éviter un risque de fonte musculaire pouvant entraîner des problèmes articulaires ou osseux. Il peut aussi y avoir un risque au niveau cardio-vasculaire si aucune activité physique n’est réalisée pendant une longue période. Néanmoins, il est essentiel de pratiquer une activité de manière raisonnable et non intense. Ce n’est pas le moment pour un individu de se blesser.

Comment pratiquer du sport chez soi ?

Être confiné ne signifie pas qu’une personne doit arrêter toute activité physique, bien au contraire. Il est donc nécessaire de l’adapter à cette situation exceptionnelle, en maintenant une pratique régulière, que cela soit dans son jardin ou à l’intérieur. De nombreuse alternatives à la pratique du sport en salle ou à l’extérieur sont possibles. Les Français en ont déjà trouvé : faire du vélo d’appartement, du rameur, du yoga, de la musculation, de la danse, voire même courir sur le balcon en faisant des allers-retours.

Il est conseillé de commencer doucement afin d’éviter de se blesser pendant le confinement car il sera difficile d’être soigné. Il est également nécessaire d’adapter son apport de nourriture à sa dépense énergétique. En effet, l’alimentation est aussi, voire plus importante que l’activité physique afin d’éviter la prise de masse graisseuse. L’alimentation représente 70 % et le sport 30 % afin d’avoir un corps en bonne santé. Durant le confinement, une personne doit manger plusieurs fois par jour et en petites portions, afin d’éviter à son organisme de faire des réserves et de stocker du gras. La qualité du sommeil en conservant des horaires fixes est également nécessaire. Voici nos conseils pour continuer à faire du sport pendant le confinement.

Faire du sport pendant le confinement : les réflexes à adopter

Faire quelques minutes de marche et d’étirements, à l’intérieur du domicile ou dans son jardin, au minimum toutes les 2 heures passées en position assise ou allongée est recommandé. L’idéal est de se lever toutes les heures afin de se dégourdir les jambes. Un challenge intéressant est de remplacer une heure passée assis, en une ou plusieurs fois, par une heure d’activité physique, même à faible intensité.

Voici quelques réflexes à adopter pendant le confinement :

  • À domicile, le renforcement musculaire ne nécessite presque aucun matériel : une chaise ou encore des bouteilles d’eau remplies font l’affaire. Renforcer toutes les chaînes musculaires du corps est possible. Nous verrons des exemples d’exercices par la suite.
  • Utiliser le mobilier à disposition pour faire des étirements.
  • Faire les tâches ménagères  car ce sont des activités physiques. Une personne peut essayer de les effectuer en mettant davantage d’énergie que d’habitude. Ainsi les muscles seront renforcés et cela fera également transpirer.
  • Utiliser les escaliers à l’intérieur du domicile lorsqu’il y en a : les monter et les descendre, plusieurs fois par jour. La vitesse peut varier, le nombre de marches à chaque pas aussi.

Continuer à faire du sport pendant le confinement : les applications à avoir

Confinement App SportDifférents sites proposent des contenus sportifs gratuits afin que tout le monde puisse continuer à faire du sport pendant le confinement. En lien avec le ministère des Sports, www.goove.app met à disposition divers exercices en vidéo dont une série de 12 séances à destination des débutants et des seniors. Les personnes vivant en couple ou à plusieurs peuvent les réaliser ensemble pour plus de motivation. Certaines personnes proposent également à des proches d’effectuer un cours à distance via les applications gratuites comme Skype ou encore Messenger.

Durant cette période, l’application Activiti x My Coach aide à pratiquer une activité physique gratuitement quel que soit le matériel qu’une personne possède. Une séance de renforcement musculaire pour les seniors est présente. Cette application est disponible sur Google Play et l’Apple Store.

Faire du sport sans matériel

De nombreux Français continuent à faire du sport pendant le confinement, en suivant parfaitement les consignes, puisqu’ils en pratiquent à la maison. Le nombre de Français qui ont pratiqué de la gymnastique, de la musculation ou du fitness à domicile a doublé par rapport à la normale. En effet, ils sont 27 % contre 14 % en temps normal.

La danse permet à bon nombre d’entre eux de se défouler également. Ils sont 9 % contre 5 % en général. Enfin, le yoga en a séduit 11 % depuis le début du confinement.

Continuer à s’entraîner malgré le confinement : travailler l’endurance

Un bon exemple d’exercice afin de travailler son endurance est : les Jumping jacks. Il existe également d’autres exercices à faire chez soi. L’idéal est, bien entendu, de les faire dans son jardin ou dans une cour mais il est également tout à fait possible de les réaliser à l’intérieur. Les jumping jacks ont plusieurs bienfaits. Ils permettent de muscler l’ensemble du corps, de perdre de la masse graisseuse, de supprimer la cellulite ainsi qu’à améliorer la solidité osseuse et la condition cardio-vasculaire. Le jumping jack consiste à réaliser un saut avec écart latéral des bras et des jambes.

Comment pratiquer les jumping jacks ?

  • En position initiale debout, mettre les bras le long du corps, réaliser un saut en écartant à la fois les jambes et les bras jusqu’à toucher ses mains au dessus de la tête.
  • Se réceptionner dans cette position puis réaliser une seconde impulsion en resserrant les jambes et les bras afin de retrouver la position de départ.
  • Durant l’ensemble de la réalisation de ce mouvement, garder le corps droit et gainé, c’est-à-dire que les abdominaux sont contractés.
  • Penser à inspirer lors du saut écart et à souffler lors du deuxième bond.

Comment s’entraîner ?

Afin de dépenser un maximum de calories rapidement :

  • Pendant 5 minutes : répéter 30 secondes de jumping jacks puis 30 secondes de récupération.
  • Plus difficile en mode HIIT Tabata : Faire 20 secondes de jumping jacks puis 10 secondes de récupération à répéter pendant 4 minutes.

Afin de travailler l’ensemble du corps : intégrer des jumping jacks lors d’un circuit training

  • 10 jumping jacks + 30 secondes de gainage ventral + 20 squats + 10 pompes + 30 secondes de gainage dorsal + 10 burpees + 10 dips + 30 secondes de corde à sauter + 10 tractions
  • Le tout est à répéter 5 fois

Des variantes des Jumping jacks

Le demi jumping jack : Cet exercice se différencie des jumping jacks traditionnels par une élévation des bras s’arrêtant à la hauteur des épaules. Cette variante est conseillée aux personnes ayant les épaules fragiles.

Le star jump : Cet exercice est un peu plus difficile que le jumping jack traditionnel. Dans un premier temps, il faut mettre les mains au sol, avoir les pieds serrés et les jambes fléchies. Ensuite, il faut réaliser un saut en forme d’étoile ou de X, c’est-à-dire avoir les bras et les jambes écartées, avant de revenir à la position de départ.

Comment travailler le haut du corps pendant le confinement ?

Comment muscler le haut du corps sans sortir de chez soi ? Il existe de nombreux exercices que nous allons voir et ne prenant que 15 minutes par jour.

Travailler le haut du corps : le Mountain Climber

Le Mountain Climber est un exercice de fitness complet pour se muscler et s’affiner. Il permet de solliciter l’ensemble des groupes musculaires du corps, et particulièrement les jambes, les bras, ainsi que les abdominaux. Pratiqués en HIIT, les mountain climbers permettent de dépenser un maximum de calories et d’améliorer l’endurance.

Comment pratiquer le Mountain Climber ?

  • Se positionner face au sol, en s’appuyant sur les mains et sur la pointe des pieds.
  • Les jambes et les bras sont tendus, mains à l’aplomb des épaules, en position de pompes.
  • Faire en sorte d’avoir les cuisses et le tronc alignés, les abdominaux et les fessiers sont contractés et le regard est tourné vers le sol.
  • Fléchir une jambe tout en ayant l’autre bien tendue, toujours en étant en appui sur la pointe des pieds.
  • L’exercice consiste à ramener rapidement et alternativement les genoux gauche et droit vers l’avant. La position est la même que lorsqu’une personne prend le départ d’une course dans les starting block mais en courant sur place.

Travailler le haut du corps : les dips sur une chaise

Cet exercice est idéal pour muscler le haut du corps. Il cible les épaules, les trapèzes, le haut du dos, les triceps ainsi que les pectoraux. Il sublime le port de tête, prévient le relâchement des bras et des seins pour les femmes, et développe les pectoraux pour les hommes :

  • Se mettre dos à une chaise. Plier les genoux et prendre appuie sur le rebord de la chaise avec les mains. Les mains doivent être écartées à la largeur des épaules. Les talons sont appuyés sur le sol et les pointes sont relevées.
  • Fléchir les bras afin d’atteindre un angle de 90°. Pousser ensuite afin de revenir en position de départ. Pour plus d’intensité, il est possible de réaliser l’exercice en ayant les jambes tendues.
  • Enchaîner 4 à 5 séries de 10 répétitions.

Travailler le haut du corps : les pompes sur les genoux

Cet exercice est très complet et travaille les mêmes parties du corps que les dips ainsi que le grand droit abdominal.

  • Faire une pompe au sol, en s’appuyant sur les genoux et non sur la pointe des pieds. Les mains sont écartées un peu plus loin que la largeur des épaules.
  • Descendre lentement et remonter plus vivement.
  • Enchaîner 4 à 5 séries de 10 répétitions.

Travailler le haut du corps : la planche

L’exercice de la planche est aussi appelée gainage sur les coudes. La planche muscle le haut du corps et plus particulièrement l’intégralité de la ceinture abdominale ainsi que les muscles profonds et transverses.

Elle permet de raffermir le ventre tout en diminuant le volume :

  • Se mettre en position de pompe et en s’appuyant sur les coudes. Rentrer le ventre en serrant les abdominaux. Former une planche sans avoir le dos creux ni le dos rond.
  • Maintenir la position durant 30 secondes voire jusqu’à une minute selon les capacités de la personne. Répéter une deuxième fois l’exercice.
  • Afin d’augmenter la difficulté et d’avoir davantage de bénéfices, terminer par quelques exercices de respiration ventrale en position allongée sur le dos.

Comment travailler le bas du corps pendant cette période ?

Le bas du corps n’est pas à oublier, avec par exemple les squats ou encore la fente avant.

Travailler le bas du corps : les squats

Le squat, appelé aussi flexion de jambes, est un exercice de renforcement musculaire des cuisses, c’est-à-dire des quadriceps et des adducteurs, ainsi que des fessiers.

Squats FitnessAfin que le squat réalisé soit efficace, il faut :

  • Se tenir debout, avec un écartement de jambes correspondant à la largeur des épaules, et avoir les bras tendus.
  • Faire en sorte que les pieds respectent une même ligne. Une asymétrie peut entraîner un déséquilibre au niveau des lombaires, et un mal de dos.
  • Inspirer et descendre jusqu’à ce que les cuisses soient parallèles au sol.
  • Remonter en expirant et en relâchant les bras.

Commencer par 5 séries de 30 squats avec 1 minute de récupération entre chaque série. Toutes les 3 séances, la personne peut ajouter de la difficulté. L’idéal est d’augmenter dans un premier temps le nombre de répétitions par série, en passant de 30 à 40, puis à 50.

Travailler le bas du corps : la fente avant

La fente avant est un mouvement de musculation permettant de muscler les cuisses et les fessiers.

Voici comment réaliser la fente avant :

  • Debout, jambes écartées de la largeur du bassin, le dos droit et les mains sur la taille, faire un grand pas vers l’avant.
  • Puis réaliser une flexion de jambes sur un axe vertical, jusqu’à l’obtention d’un angle à 90° au niveau du genou avant.
  • Dans cette position, le talon est à l’aplomb du genou. Il ne doit surtout pas dépasser la pointe de pied. Et la jambe arrière est parallèle au sol, en appui sur la pointe de pied.
  • Pousser avec la jambe afin de revenir à la position de départ.
  • Ensuite changer de jambe.

Comment travailler le dos pendant le confinement ?

Muscler le dos permet d’éviter les douleurs dorsales chroniques ou passagères. Cela permet également d’avoir une belle posture. Nous allons voir des exercices à réaliser facilement à la maison.

Entrainement Tabata

Travailler le dos : jambe et bras en l’air

Cet exercice permet de raffermir le bas du dos. Il est une sorte de crawl à pratiquer à même le sol :

  • Coucher sur le ventre, visage face au sol, lever en même temps un bras ainsi que la jambe du côté opposé.
  • Essayer de décoller la cuisse du sol sans tenter d’aller trop haut avec les membres. Des mouvements de petite amplitude suffisent pour stimuler les muscles du dos.
  • Faire dix répétitions de chaque côté.

Travailler le dos : lever du buste

Cet exercice permet de muscler le bas du dos, c’est-à-dire les muscles lombaires :

  • S’allonger sur le sol à plat ventre.
  • Placer les mains sous le menton.
  • Relever ensuite 10 fois le buste en arrière, sans rejeter la tête en arrière. Cette dernière reste dans l’alignement de la colonne vertébrale.
  • Se reposer un instant.
  • Réaliser plusieurs séries de ce mouvement. Attention cependant à ne pas forcer sur les muscles de votre dos, faites-les travailler en douceur.

Travailler le dos : lever et descente des fesses

Cet exercice stimule les muscles lombaires et dorsaux. En le pratiquant, la personne doit prêter attention au fait que les bras ne doivent pas bouger mais bien le buste.

Réaliser l’exercice de la manière suivante :

  • Se mettre à genoux, les jambes un peu écartées. Placer les bras devant.
  • Descendre les fesses et le buste, en gardant le dos bien droit.
  • Se relever doucement. À aucun moment, les fesses ne doivent toucher les talons mais simplement s’en approcher.
  • Inspirer en descendant et expirer en se relevant.
  • À répéter dix fois.

Continuer à faire du sport pendant le confinement : le yoga

Yoga Sport ConfinementDe nombreux français continuent à faire du sport pendant le confinement en s’initiant au yoga. Le yoga offre un équilibre, contribue à améliorer la respiration et à éliminer les toxines. Pratiquer quotidiennement le yoga durant quelques minutes suffit à réduire significativement l’anxiété, à gagner en sérénité et à accueillir les émotions. Une personne ne doit ni se mettre la pression ni chercher la performance. Il est nécessaire de pratiquer lorsque l’envie l’en prend. À chaque séance, il est nécessaire de prendre le temps de s’écouter, d’observer les sensations et d’identifier les éventuels blocages ou douleurs dans le corps. Il faut se laisser aller au lâcher-prise.

Pourquoi et comment pratiquer le yoga ?

Passer des heures sur une chaise non ergonomique pour le télétravail, avoir une mauvaise posture, être en position assise prolongée ainsi que le manque d’activité physique, peuvent accroître significativement les risques de douleurs. Le yoga est parfait afin de prévenir les tensions et douleurs au niveau de la nuque et du dos. De nombreuses postures aident à prévenir et soulager les douleurs, ainsi qu’à décontracter le dos. Les tensions, qu’elles soient physiques ou mentales, se trouvent généralement dans cette zone.

Pratiquer le yoga au bureau n’est pas chose aisée. Le confinement est la meilleure raison pour se lancer et se réconcilier avec ses sensations à domicile. Le yoga peut se pratiquer à n’importe quel moment de la journée. Néanmoins dans cette période où une personne reste en position assise de nombreuses heures, réaliser des postures qui soulagent le dos en fin de journée peut s’avérer bénéfique.

Voici quelques postures à réaliser chez soi :

  • Le chat
  • Le chien tête en bas
  • Le cobra
  • L’arbre

Les enfants peuvent-ils pratiquer le yoga ?

Les enfants doivent continuer à faire du sport pendant le confinement. Le yoga est une activité qu’ils peuvent facilement pratiquer avec un parent. En effet, l’enfant peut faire du yoga à partir du moment où il a la notion consciente qu’il y a quelque chose derrière lui. Dans les faits, entre 5 et 6 ans est un bon âge. Des séances de 15 minutes sont à privilégier. Le yoga aide à canaliser l’anxiété des enfants et donc à les calmer. Vers 6-7 ans, il est possible de leur faire faire des exercices de respiration simples afin d’apprendre à se calmer, à mieux dormir, à gérer la peur et à lâcher prise.

Voici des noms d’animaux revêtant des postures :

  • Le chien tête en bas
  • Le chameau
  • La grenouille
  • Le cobra
  • La sauterelle
  • Le papillon

Ces postures ayant des noms d’animaux éveillent à la fois l’imaginaire et sens de la proprioception, tout en leur apprenant à respirer avec justesse et qualité. L’idéal est de ne pas obliger l’enfant à faire du yoga. Il est conseillé de lui proposer et de lui montrer en quoi cela consiste.

Le yoga pour booster le système immunitaire

La sérotonine est l’hormone de la bonne humeur. Celle-ci est principalement produite par la paroi intestinale, avant de circuler à travers le nerf vague jusqu’aux récepteurs neuronaux. Une personne doit, au quotidien, prendre soin de son microbiote qui est un acteur essentiel du système immunitaire.

YogaUne alimentation équilibrée est primordiale. La pratique du yoga est également précieuse. En effet, lorsque la respiration redevient profonde, les allées et venues du diaphragme agissent comme un automassage interne brassant les viscères. Ainsi, un sentiment de confort et de bien-être apparaît.

Les postures de torsion, qui soutiennent les organes dans leur travail d’élimination, optimisent l’équilibre acido-basique du corps. Ainsi, les tendances inflammatoires se régulent et les défenses naturelles sont au top.

Afin de booster son immunité pendant le confinement, les postures de torsion sont à privilégier. Elles vont également faciliter la digestion tout en veillant à contrôler et allonger la respiration.

Voici les différentes postures :

  • Posture du sage Marichi
  • Le triangle
  • La pince
  • La torsion allongée

Faire du sport pendant le confinement : les appareils de fitness à avoir chez soi

Halteres Fitness

Comment continuer à faire du sport pendant le confinement ? Comme nous venons de le voir, cela ne nécessite pas particulièrement d’avoir du matériel. Néanmoins, le matériel permet aux plus sportifs de ne pas abandonner leur pratique ou tout du moins de la varier. Par ailleurs, 51 % des Français disposent de ce type de matériel sportif.

Les vélos d’appartement, elliptique ou tapis de course sont présents chez 30 % des Français. Le matériel de musculation, tel que des haltères ou des bancs, est détenu par 26 % de nos concitoyens. Enfin, 23 % des Français disposent d’un jardin où ils peuvent courir après un ballon, jouer au ping-pong voire même au badminton.

Le vélo elliptique

Le vélo elliptique est très apprécié des sportifs et des sportives. Il se situe un peu entre le stepper et le vélo d’appartement. Cet appareil hybride fait essentiellement travailler les fessiers et les cuisses. Celui-ci permet également de travailler les abdominaux, les mollets et les bras.

Le vélo elliptique permet de faire travailler tout le corps simplement et efficacement. En position debout, la personne pédale tout en sollicitant les bras. Ainsi, les jambes, les cuisses, les bras ou encore les épaules sont en mouvement.

En faisant travailler tous les groupes musculaires, une personne peut ainsi se muscler et affiner sa silhouette. Cependant, le vélo elliptique a bien d’autres avantages :

  • Il est simple d’utilisation
  • Il est très pratique car il est possible de le déplacer facilement grâce aux roulettes installées, sur la plupart des modèles
  • Enfin, il permet le contrôle du rythme cardiaque.

De plus, le vélo elliptique est adapté à tout le monde, y compris les débutants.

Le vélo d’appartement

Le vélo d’appartement est l’appareil de sport à domicile le plus accessible tout âge confondu. Pratique, il se déplie et se range sans prendre beaucoup d’espace. Avec un coût relativement faible, une personne se muscle en douceur toute l’année.

Alternative au vélo elliptique, le vélo d’appartement permet de faire travailler les jambes, les mollets, les cuisses et le dos. Avec ce type d’appareil de sport, les risques de blessures sont minimes, puisqu’il garantit une excellente stabilité.

La corde à sauter

Outre la perte de masse graisseuse et le développement musculaire, pratiquer la corde à sauter a de nombreux bienfaits :

  • Quelques semaines suffisent afin de maximiser l’agilité
  • L’habilité perceptivo-motrice est renforcée. Une personne a ainsi une meilleure coordination neuromusculaire
  • La force des muscles inférieurs peut être rapidement développée

Par ailleurs, lors de ces sauts statiques, les veines profondes sont naturellement massées. Ce phénomène, appelé double pompe, préserve alors la circulation sanguine ainsi que le cœur.

Le rameur

Le rameur est l’un des appareils de sport le plus efficace et performant. Environ 80 % des muscles du corps sont travaillés de manière intense. Le rameur est idéal pour perdre de la masse graisseuse tout en se musclant. Utilisé par les plus grands sportifs lors de leur préparation physique, le rameur est un indispensable. L’avantage est qu’il prend peu de place et son rangement à la verticale est très facile pour les modèles pliables.

Le rameur réunit donc de nombreux atouts considérables. Celui-ci permet de s’entraîner efficacement et d’atteindre un objectif simplement. Pendant une séance, tout le corps sera travaillé, car les bras ainsi que les jambes sont sans cesse en mouvement.

Le tapis de course

Le tapis de course est bien plus populaire que le rameur. De la marche jusqu’à la course à pied à grande vitesse, le tapis est plus plébiscité par les femmes que par les hommes. Les sportifs débutants apprécient son utilisation pour son côté sécurisant et par le fait qu’il est facile à contrôler. Les coureurs professionnels peuvent s’en servir pour leur entrainement sans avoir à se soucier du climat en extérieur. Il possède de nombreux bienfaits sur l’organisme, permettant une amélioration cardio-vasculaire.

Le banc de musculation

Le banc de musculation est un équipement de sport complet qui s’utilise généralement avec des barres, des poids ou des haltères. Il s’agit d’un appareil polyvalent permettant de faire de nombreux exercices et de muscler plusieurs parties du corps : les jambes, les bras, les cuisses ou encore les abdominaux.

Cet équipement de sport permet d’atteindre plusieurs objectifs. Une personne augmente sa force, perd du poids et accroît son volume musculaire. Le banc de musculation est idéal pour une personne débutant en musculation. Celui-ci permet de varier les exercices en allant des plus classiques aux plus développés, en fonction du niveau.

Le step

Le Step consiste à monter et descendre une petite marche qui est réglable en hauteur, en fonction du niveau. Monter et descendre de face ou de côté ou encore sauter est un excellent moyen de faire appel au système cardio-vasculaire. Les muscles du bas du corps sont sollicités tout comme les bras d’ailleurs dans leur rôle équilibrateur et moteur.

Le stepper

Le stepper est un petit appareil permettant de travailler conjointement les fessiers, les mollets ainsi que les cuisses. Il est idéal pour une personne n’ayant pas beaucoup de place dans son logement ni forcément un budget conséquent. Cet appareil est parfait afin d’avoir de jolies courbes pour l’été.

Coronavirus : ne pas reprendre le sport trop tôt

Continuer à faire du sport lorsqu’une personne à de la température, 38° ou plus, est dangereux. Le risque est de faire une myocardite, une atteinte infectieuse et inflammatoire du muscle cardiaque. Une insuffisance cardiaque sera générée à terme.

Souffrir d’une insuffisance respiratoire est rare. Néanmoins, cela peut survenir à n’importe quel âge, y compris chez des sujets jeunes. L’idée de transpirer pour tuer le virus est une fausse idée. À partir de 38°, quelle que soit l’origine de la fièvre, il faut se reposer.

Mais comment continuer à faire du sport pendant le confinement après avoir été atteint du coronavirus ? Premièrement, il faut attendre la disparition de tous les symptômes. Ensuite, il faut reprendre doucement. Ainsi, la marche n’engendre aucun problème et elle est un bon moyen de reprendre une activité physique. La marche rapide, à un bon rythme, est même excellente. L’idéal est d’en faire quotidiennement à raison de trente minutes à une heure. Le vélo d’appartement est également recommandé.

Les conseils nutritionnels pendant le confinement

Alimentation SportComment rester en forme physiquement tout en restant confiné ? Quel régime alimentaire adopter ? La meilleure solution afin de ne pas tomber dans des carences excessives est de continuer ou, pour de nombreuses personnes, d’apprendre à manger des repas sains et équilibrés. Pour avoir la bonne la dose de sucre, une personne doit privilégier les fruits en conserves qui n’ont de fruit que le nom mais qui sont meilleurs que des gâteaux. L’idéal est d’avoir au minimum 3 heures entre chaque repas.

Le petit déjeuner à adopter durant le confinement

Pour le petit déjeuner, voici les aliments recommandés :

  • Apport hydrique : eau ainsi que du thé ou du café
  • Laitage : fromage, lait, légumes riches en calcium
  • Fruits : fruits, jus de fruits pressé, fruits secs s’ils sont consommés avec des céréales
  • Sucre complexe : pain complet ou bien des céréales
  • Gras et plaisir : chocolat, beurre, confiture ou miel

Les aliments à consommer pour les collations et les repas

Pour les collations et les repas, voici les aliments recommandés à bien doser :

  • Apport hydrique avant de manger : eau
  • Micro-nutriments : crudités
  • Légumes
  • Sucre complexe : féculents complets. Le dosage dépend de l’activité physique de la journée
  • Protéines : l’apport en protéine est nécessaire à chaque repas
  • Huile et matières grasses
  • Laitages : il faut bien équilibrer la consommation sur la journée
  • Fruits : il est préférable de les consommer avant un repas

La liste de courses à respecter durant le confinement

Voici la liste de courses parfaite qu’il est fortement recommandé de suivre :

  • Légumes de saison
  • Légumineuses : très riches en fibre et protéines
  • Légumes en boite : en cas d’urgence
  • Légumes surgelés : ils permettent d’avoir toujours des légumes à manger même lorsque la réserve de produits frais est écoulée
  • Viandes maigres : bœuf, veau, poulet, dinde et gibier
  • Poissons gras : sardines ou encore maquereaux
  • Œufs : 0 ou 1, œufs bio ou plein air
  • Fruits de mer et crustacés
  • Fromages : emmental, feta, parmesan, ou encore mozzarella
  • Fruits frais et surgelés : afin de toujours pouvoir en consommer
  • Fruits secs et oléagineux : amandes, noix, ou encore noisettes
  • Herbes et épices
  • Ail et oignons
  • Huiles
  • Eau minérale : tenter de varier
  • Jus de fruits bio
  • Café et thé
  • Vin & alcool : à limiter voire à supprimer

Bien entendu, il faut absolument être prudent en allant faire ses courses et toujours respecter les gestes barrières. Privilégier la livraison à domicile ou le drive si vous le pouvez.